Accéder au contenu principal

Une arrivée de plus ! (Jour 13 & 14 / Dakar 2023)

Etape 13 (Samedi 14/01/2023)

Dernière ligne « presque » droite de ce 45ème Dakar, édition 2023. Deux étapes où tout peut encore se passer. En ligne de mire Dammam et l’arrivée après plus de 5000km de chronos et 15 jours d’aventures diverses. Tout d’abord, l’étape 13 entre Shaybah et Al Hofuf, 154km de spéciale et 521km de liaison.

« Une journée 100% dune que l’on a fait sagement. On partait un peu loin, on a donc du doubler pas mal de SSV et quelques autos et finalement, on s’est un peu laissé glisser sur ce dernier sprint. L’équipier sud-africain de Mathieu Serradori, Brian Baragwanath, sur le même buggy fait une erreur et abandonne. Nous gagnons du même coup une place au général et nous nous retrouvons désormais 12ème. »

« La liaison de 500km était interminable, vraiment horrible et lorsque nous arrivons au bivouac c’est de nouveau la gadoue et le déluge. Par contre on retrouve un peu de réseau et ça fait du bien au moral de pouvoir joindre les proches avant la dernère journée. »

Etape 14 (Dimanche 14/01/2023)

Nous y sommes, les 136 derniers kilomètres chronométrés. Cela parait si peu par rapport à la totalité du parcours et pourtant certains ont tout perdu. Heureusement, il n’en ai rien pour notre duo #218 qui termine en trombe face un plateau extrêmement relevé:

« Quelle délivrance ! Mais aussi une pointe de manque déjà. Je savais que ce challenge marquerait une vraie étape dans mon parcours de copilote en rally-raid et finalement, c’est bien le travail et la collaboration avec Christian qui a permis ce très beau résultat. Je ne me le dis pas souvent mais je suis fier de ces 15 jours, lorsqu’une légende comme Christian Lavieille vous dit que vous avez fait un très bon boulot, cela a vraiment un sens. Vingt Dakar et des coéquipiers préstigieux, difficile d’être plus crédbile. Je sais désormais plus précisement où travaillez pour le futur et je m’en réjouis d’avance. »

Christian, Valentin et l’Optimus #218 de l’équipe MD Rallye Sport réalise un 16ème temps anecdotique mais surtout une splendide 11ème place finale, la 2ème en catégorie T1.2 (les 2 roues motrices). En effet, déjà sur le podium la veille, c’est finalement le malheur du 9ème au général Mathieu Serradori qui casse son moteur, qui permet à notre équipage de gagner une nouvelle place:

« Avant le départ on rêvait d’un Top 15, après les premières journées on se disait même qu’un Top 10 était possible et la galère de l’étape 5 nous avait finalement un peu abattu. Finalement nous n’avons jamais lâché et avons remontés méthodiquement pour terminer à une place de l’objectif rêvé. Quel bonheur, on profite vraiment de ces moments là. Merci à tous pour votre soutien sans faille, surtout lorsque ça allait moins bien. C’est une force insoupçonnable et indispensable pour performer. On se sent moins seul, et investit d’une sorte de mission. Merci à toute l’équipe MD Rallye Sport, à nos coéquipiers et bien sûr à Christian pour sa confiance. Vivement à l’année prochaine. »

Sources:

Photos: Martin Macík / MM Photography

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :