Accéder au contenu principal

La spéciale ne fait pas le moine

Lorsqu’on parle d’histoire, de mythe, de légende, le Rallye d’Acropole est évidemment en première ligne. Centré autour de Lamia ou Loutraki au sud du pays ces dernières années, le rallye de Grèce partait auparavant d’Athènes, haut lieu de la mythologie et s’aventurait jusqu’au centre du pays. Véritable marathon, les hommes et les machines devaient endurer les chaleurs caniculaires d’un été méditerranéen, des pistes particulièrement dégradées et des kilométrages qui représenteraient aujourd’hui presque 3 rallyes du WRC.

Rally Acropolis 2011 Presentation

Dans les années 80, le choix du parcours tenait aussi bien compte de la sélectivité du parcours que de l’intérêt touristique. Et à ce jeu là, la Grèce regorge d’atouts. Avec la mer, la montagne, une histoire riche et connue dans le monde entier, la gastronomie, les organisateurs avaient l’embarras du choix. Disparue depuis l’édition de 1986, la spéciale de « Meteora » était la meilleure ambassadrice avec ses curiosités évidentes.

Situé au nord de Kalambaka (Καλαμπάκα) en Thessalie, l’amas rocheux des Météores abrite une multitude de monastères perchés comme suspendu dans le ciel. Le passage en lui même n’était pas forcément spectaculaire mais la photo « artistique » était la plus représentative et la plus célèbre du rallye. Elle se déroulait toujours avant ou après l’assistance de Kalambaka et rassemblait une foule nombreuse.

Capture d_écran 2018-10-31 à 22.03.23Capture d_écran 2018-10-31 à 22.03.56

Position du monastère par rapport à la ville de Kalambaka. Photo prise sur Google Earth (39°43’30.5″N 21°37’49.0″E)

x59x5j

Aujourd’hui, le tronçon est complètement goudronné mais la magie demeure. L’histoire ne dit pas si les moines stoppaient leurs activités pour apprécier le spectacle vu de leur monastère, on l’imagine unique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sources: Livre « Rally » de Reinhard Klein

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :