Accéder au contenu principal

Jour 4 (Rally Islas Canarias 2019)

8h15. Aujourd’hui, fini les visites et les photos, on entre cette fois dans le vif du sujet avec les qualifications. Sur la route nous menant à Valsequillo il y a déjà beaucoup de monde et ce sera notre liaison dans quelques minutes … Nous arrivons sur le stade synthétique du village transformé en assistance déportée peu avant 9h00.

59039673_448976899205067_4344831295075909632_n

9h51. Nous voilà au départ de notre première spéciale de la semaine et un morceau plutôt indigeste. Je m’attends à ne pas voir la route une seconde et c’est confirmé ! Pas de pause sur ce filet de tarmac à flanc de colline aussi bien pour Florian que pour moi. A l’arrivée sans prendre de risque nous sommes plutôt satisfait du comportement de l’auto et des notes.

59585480_356938878499566_9054708009715892224_n

10h43 / 11h05 En place pour notre 2ème et dernier passage en Free Practice, le directeur de course décide finalement d’en rester là après la sortie d’un concurrent devant nous. Résultat, nous partons en convoi mais nous en profitons quand même pour corriger les notes et être préparés au mieux pour la qualification.

59342890_681057568992808_3168161765238243328_n

12h38’36″242. Nous franchissons l’arrivée de cette qualification en ayant gagné presque 10s par rapport à notre unique passage ! Septième du 2 roues motrices, nous ne concédons que 2,7s sur les leaders sur un tracé pas vraiment adapté à notre Clio R3T. Ici, la position de départ importe peu car les spéciales ne se dégradent pas et la météo change rapidement. Au moins, nous aurons les temps de nos adversaires et nous pourrons ajuster notre effort au fil de la journée.

59688655_2149723775318992_277473089393000448_n

14h27. De retour à l’appartement, nous prenons une bonne douche puis je repars de nouveau sur mes cahiers qui n’attendent que moi. Un peu de visionnaire de caméra avant que Florian ne satisfasse à ses obligations médiatiques. 19h30 nous repartons au podium pour la photo officielle et la cérémonie.

59177967_541064089756031_7403972277647179776_n

21h27. Un an après, nous sommes de retour sur ce podium qui avait marqué l’un des plus beaux moments de nos carrières respectives. Florian, qui se sent désormais comme à la maison, improvise un petit show et galvanise la foule avec son « Muchas gracias aficionados de Gran Canaria ! » Traverser cette marée humaine est toujours un moment galvanisant et nous sommes motivés à bloc pour demain.

59621562_2231455087119449_11085319180910592_n

23h08. J’en termine avec la mise au propre qui m’aura pris nettement moins de temps que sur un Monte Carlo (environ 3h30 contre plus de 6h), la préparation de mes affaires et le récit de notre journée. C’est demain que tous les préparatifs, les reconnaissances et le travail de fond doit payer. Verdict aux alentours de 11h du matin pour nous heure locale. Bonne nuit !

59487759_2038529973108134_5101361712360062976_n

Sources:

Photos: Erik Agostinelli (Sixième Degrés) / Victor Bellotto

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :