Accéder au contenu principal

Jour 3 (Rally di Roma Capitale 2019)

7h10. Alors que nous entendons les moteurs vrombirent dans la ville, nous sommes contraints d’attendre le feu vert des techniques qui nous ont demandé la veille de repasser ce matin. Un rendez vous à 8h00 alors que les essais libres sont autorisés de 7h00 à 9h00. Cherchez l’erreur. Même si grâce à notre équipe, nous sommes les premiers d’une longue liste à avoir le feu vert, nous ne partons qu’à 8h10.

67063310_439944993402663_8188995598167310336_n

8h56. Ce qui devait arriver arriva: un arrêt de course de 20min, plus un pilote autrichien qui a du mal à prendre un départ et nous pouvons déjà dire adieu à notre second passage d’essai. Pourtant à l’arrivée, ce run supplémentaire aurait été intéressant car l’auto n’était pas vraiment adaptée à la première partie hyper bosselée.

67247408_2436795036341851_5131913038802190336_n

10h05’27. Même en améliorant le scratch en 2 roues motrices de 2018, nous réalisons le 7ème temps à un peu plus de 3s du tchèque Cais. Les modifications apportées au chassis ont été bénéfiques mais pas encore assez. L’important pour nous était d’avoir un autre passage pour comparer et comprendre et c’est le cas. On sait quoi faire pour que demain, la voiture soit la plus homogène sur une boucle complète.

66791456_471925743634624_8759668976528654336_n.jpg

12h15. Après un repas rapide, retour au gite pour se reposer et moi pour finir mes notes. A 14h30 direction Rome pour la longue après midi avant le retour sur Fiuggi. Là bas, on retrouve l’équipe sur l’immense parking de déchargement avant de prendre notre courage à 2 mains pour aller une nouvelle fois, affronter la circulation romaine en caisse de course et sans la clim.

67081550_2407559596141401_5666484614290472960_n

16h23. La Clio est garée au Castel St. Angelo où nous retrouvons Daniel Giroud qui a fait le déplacement pour enfin suivre avec nous en direct notre course. A 19h25, c’est à notre tour de monter sur le podium en face du Vatican et de lancer officiellement ce Rally di Roma Capitale. Cette fois, le convoi est d’au moins 20 voitures mais la police a fait l’effort de ralentir l’allure pour permettre à tout le monde de suivre. Toujours des passages chauds, des motards en mode « TT Isle of Man », des touristes interloqués mais beaucoup moins de stress que l’an dernier.

67510510_380700982582099_9137263233969684480_n67318478_584082102117126_712120408198873088_n67134489_2437522739602414_6163932858999111680_n

21h10. De retour à l’assistance de Fiuggi, nouveau record ! Content d’avoir fini tout mon boulot pour pouvoir faire une vraie et être en forme pour la grosse journée de demain qui sera déjà décisive. Alors bonne nuit à tous !

67374946_275134513351723_3128865859611656192_n

Sources:

Photos: Sixième Degrés (Erik Agostinelli) / Victor Bellotto

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :