Accéder au contenu principal

Jour 6 (Cyprus Rally 2019)

6h15. Deuxième et dernier jour de course. Certainement l’étape la plus délicate. Ici chaque kilomètre peut être une épreuve et rien n’est encore acquis. On arrive assez tôt au parc d’assistance afin de refaire un point sur les travaux à terminer dans les 15min impartis et préparer la stratégie de la journée.

70950461_781696135602754_31896153716948992_n

10h09. Une longue liaison de 60km nous amène à l’ouest du Mont Olympe, à Kapouras. Arrivés pour une fois avec un peu d’avance, on se pose à l’ombre des arbres et on essaye de réveiller les organismes aux secousses qui vont arriver. On part prudemment pour assimiler le setup et se laisser une marge pour notre premier passage en course. Très rapidement, nous comprenons que la boucle sera longue: l’auto est très difficile à conduire et demande beaucoup d’efforts pour la faire tourner. La question « pfff, il reste combien de kilomètres » ne tarde pas à venir.

Capture d’écran 2019-09-30 à 14.04.42

11h42. On termine enfin cette première boucle. La spéciale précédente de Kourdali a été un supplice mental, on a jamais connu de telles sensations à se battre contre tout, à allure d’escargot (49km/h de moyenne !), en étant totalement impuissant et surtout loin du compte. Seule bonne action de cette matinée, notre geste pour la planète avant le départ de la 9 lorsqu’on a ramassé une trentaine de bouteilles en plastique jetés sur le petit parking en bord de route. Depuis une semaine, on ne peut pas dire que le recyclage et le civisme soit très présent sur l’ile.

71386957_526827951405232_7837081491354943488_n

12h48. Arrivés à 2min de la pénalité, nous n’avons pas vraiment le temps de souffler puisque le regroupement à Nicosie passe de 10 à 5min. On enchaine donc sur les 30 minutes d’assistance à tenter de se rafraichir et faire un gros reset pour repartir motivés. Avec l’aide de Daniel Giroud de R.Tec et de l’équipe de FA Compétition, on décide de modifier quelques petites choses pour au moins avoir des pistes de réflexions. De toute façon nous n’avons rien à perdre, la 3ème place est désormais trop loin et le 5ème est à plus de 10min.

71086626_2568972556457431_267922387796754432_n

14h52. Les organismes commencent à accuser le coup. Au moment de se casquer, on croise un équipage local et surtout le copilote côté gauche, complètement avachi dans le baquet, la bouche grande ouverte en plein rêve de glace et de plage surement. Dès les premiers kilomètres de cette ES10 on sent immédiatement la différence et mes inters sont presque irréels: 20s d’avance après 7km sur un terrain désormais très dégradé. Malheureusement la joie est de courte durée lorsque la poussière s’intensifie de plus en plus. Rapidement on aperçoit la Mitsubishi partie 2min devant nous et commence là une des pires situations: rester bloqué derrière un concurrent sans possibilité de se rapprocher et tout ça à flanc de montagne avec des virages tous les 10m. L’énervement, le manque d’air (il a fallu fermer la trappe pour éviter la poussière à l’intérieur), la visibilité nulle et la dangerosité nous mettent rude épreuve. Finalement, à 500m de l’arrivée, l’équipage se range et on peut terminer mais en ayant perdu plus d’une minute dans l’histoire. Un carnage.

Capture d’écran 2019-09-30 à 14.03.58

15h24. Il nous reste moins de 30min pour faire le refueling, les 8km de liaison et une sorte de révision express: filtre à air, par choc, changement de roue à 3min de pointer, pressions, casquage et surtout prévenir la direction de course de notre situation. On arrive à obtenir 1min supplémentaire mais vu le problème mécanique, on doute que cela suffira. On repart sur le même rythme, et de nouveau les inters sont très prometteurs. Cette fois, les chypriotes ce sont arrêtés et nous ont attendus, un problème de moins. Mais à 2km de l’arrivée, on crève à l’avant droit dans une partie hyper sinueuse. La voiture ne tourne tellement pas qu’on a l’impression d’avoir crevé les 2 roues ! On améliore tout de même de 20s notre temps du matin mais nous étions parti pour la minute en moins. En tout cas, les changements auront transformés la voiture.

16h12. On se presse pour intervertir toutes les roues avant cette dernière spéciale. A l’arrière nous avons des pneus usés à 80% et à l’avant 60%. On ne risquait pas de sous-virer ! On parvient tout de même à faire un Top 3 non sans mal mais surtout à finir une manche à nulle autre pareil. Une fois encore, notre Renault Clio R3T aura été d’une fiabilité sans faille grâce à la qualité du travail de l’équipe et nos pneus Michelin auront beaucoup donné ! Forcément déçu d’échouer au pied du podium mais la tâche s’annonçait délicate. Et cette année, malgré la difficulté du tracé on déplore très peu de crevaison et d’abandons.

71272834_2436117639939475_208188429320585216_n

18h30. Nous arrivons à Larnaca et attendons le podium final. Il y a toujours du monde et le bord de mer nous fait du bien. On arrive à court-circuiter tout le monde grâce à notre victoire en RC3 et on termine dans un restaurant non loin de là en attendant l’ouverture du parc fermé. Ainsi se termine ce rallye de Chypre qui aura été une sacrée aventure que ce soit en logistique pour l’équipe et nos chauffeurs mais aussi sportivement avec un terrain unique et éprouvant pour les hommes et les machines. Un grand merci à tous !

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :