Accéder au contenu principal

En habitués (Jour 3 / Dakar 2021)

Spéciale 3: Wadi Ad-Dawasir > Wadi Ad-Dawasir / Liaison: 227 kmES: 403 km

Capture d’écran 2021-01-05 à 19.07.19
Crédit photo @willwrcaxel

Jamais 2 sans 3. Le dicton avait encore vu juste. Pour la 3ème épreuve, Jean Luc et Valentin sont de nouveau dans le bon wagon, ce qui leur permet même de grimper sur le podium provisoire des T3. Au termes des 403km éprouvants de cette boucle autour de Wadi Ad-Dawasir au sud du pays, les pensionnaires du JLT Racing ont exploité à merveille les capacités du Zephyr et réalise le 4ème temps à 14min35 du scratch et passe Ekström (excusez du peu !) pour le gain de la 3ème place au général:

 » Ce fut encore une très belle spéciale, dans un décor digne du Roi Lion. Il y avait beaucoup de grands plateaux, sur des dizaines de kilomètres, où nous étions toujours à fond, comme hier. A force de rester à haut régime, la mécanique encaisse et on a entendu un grand bruit, puis on a perdu immédiatement de la vitesse. Rapidement, l’alarme de surrégime s’est allumée et je me suis dit qu’on avait cassé le moteur mais Jean Luc a de suite pensé à la courroie du variateur. On s’est arrêté, on a changé la courroie et nous sommes repartis sans trop perdre de temps. Hormis un léger « jardinage » au km150, résolu en moins de 2 minutes, nous avons passé une étape sans encombres, sans autre problème de navigation. J’étais fier de m’être vite retrouvé, sans paniquer. »

135408260_5023174357725052_3381447133454333757_o

WhatsApp Image 2021-01-05 at 19.27.32

Au milieu des équipages officiels de la catégorie, Jean Luc et Valentin font preuve d’une lucidité et d’une constance remarquables, sans jamais dévier de leur objectif. Une stratégie payante et récompensée au général:

 » On est super content du résultat d’ensemble aujourd’hui. Hier, passé les 400km de chrono, j’ai commencé à perdre un peu en concentration alors je me suis vraiment appliqué et forcé sur l’étape du jour à resté mobilisé et appliqué. Ses efforts et ceux de Jean Luc payent, c’est très important. Du coup on arrive au bivouac assez tôt, on peut décompresser, manger, se laver et se coucher pour bien récupérer. L’enchainement des épreuves commencent à se faire ressentir dans l’organisme et tout va compter à la fin. »

WhatsApp Image 2021-01-05 at 14.26.40136337672_872901426797232_1008079643666367829_n

Pendant que Valentin termine son petit tour des installations du team JLT Racing pour les enfants de l’école et répond à leurs questions, nous terminons ce court résumé, signe que tout s’est bien passé. Que cela dure !

Spéciale 4: Wadi Ad-Dawasir > Riyadh / Liaison > 476 kmSpéciale > 337 km.

Sortie du Bivouac à 8h57 pour le #397 et départ en spéciale à 12h47

Les détails ICI

Sources:

Photos: Valentin Sarreaud / PH-Sport

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :