Accéder au contenu principal

Le calme avant la tempête (Jour 11 / Dakar 2021)

Spéciale 10: Neom > AlUla / Liaison > 241 kmSpéciale > 342 km

WhatsApp Image 2021-01-12 at 22.28.29
Où est Tintin ?

WhatsApp Image 2021-01-13 at 07.42.35

Il faut croire que la Mer Rouge donne des ailes au Zephyr #397 de la même couleur. Annoncée comme une étape de transition, il ne fallait pourtant pas la négliger mais au contraire, continuer à mettre la pression pour que tout reste encore possible demain:

 » Inutile de vous spoiler plus longtemps, ce fut une bonne étape pour nous, qui s’est bien passé dans son ensemble. Durant les 70 premiers kilomètres, exemptés de toute poussière, on reprend notre rythme de course de la veille, lorsque tout se passait à merveille. On finit même par rattraper Philippe Pinchedez et Vincent Ferri, nos rivaux directs pour le podium. Autant vous dire que dans le Zephyr, on était galvanisé. Mais rattraper ne veut pas dire dépasser car il faut ensuite vaincre la poussière qui est un formidable allié pour le chassé. Je fais une toute petite erreur de cap, suffisante pour devoir reporter notre attaque à plus tard. Durant la deuxième neutralisation au PK233, on croise notre camion d’assistance et les 4 Zephyr se mettent alors à la queuleuleu pour effectuer un check rapide, changer de roue si besoin, boire et manger. Il reste alors 100km pour voir l’arrivée. »

WhatsApp Image 2021-01-13 at 19.00.57WhatsApp Image 2021-01-13 at 18.59.58

 » Encore faut il passer une énième zone archi cassante où la crevaison vous guette sur chaque sylex. C’est à ce moment que Lionel Baud nous double et que nous perdons du même coup toute la visibilité. On heurte rapidement un gros rocher qui crève le pneu. Le changement est rapide mais deux concurrents finissent par nous passer aussi et nous resteront de nouveau bloquer derrière eux jusqu’à l’arrivée, frustrant. On a envie de bonnes rafales de vent pour effacer tout ça. Les écarts sont faibles sur ce chrono mais nous reprenons tout de même 8 minutes au 3ème, il en reste 18 maintenant. Demain il va falloir abattre nos cartes car nous sommes focus sur ce podium que nous ne voulons pas abandonner. On le veut ! »

WhatsApp Image 2021-01-13 at 18.58.43

Nous apprendrons au bivouac que l’équipage du JLT Racing, écope d’une pénalité d’1 minute pour un dépassement de vitesse dans une zone neutralisée limitée à 30km/h. Ils sont arrivés sur les freins, un peu tardivement, à l’entrée de la zone et n’ont pu éviter ce rappel à l’ordre. Ils sont quitte pour 100€ et donc une minute de pénalité. Pas de quoi les démotiver pour autant.

WhatsApp Image 2021-01-13 at 19.01.12

Puisque l’étape a été calme, nous en profitons pour faire un tour de l’équipe dont vous entendez parler depuis maintenant 12 articles et ainsi les mettre un peu en lumière. Ces femmes et ces hommes de l’ombre qui permettent à Jean Luc et Valentin de pouvoir réaliser des prouesses chaque jour:

WhatsApp Image 2021-01-13 at 17.44.36
Enzo l’ingénieur (à gauche) et Maxime notre chef de voiture

WhatsApp Image 2021-01-13 at 17.43.01
Patrick, le chauffeur du camion d’assistance, toujours prêt à aider sur la voiture

WhatsApp Image 2021-01-13 at 17.42.34
« Gégé », le couteau Suisse ou Mc Gyver. Il peut tout faire avec pas grand chose

WhatsApp Image 2021-01-13 at 19.39.47
Fabien, le chauffeur de notre hôtel de luxe mobile. Lui aussi travail sur la voiture une fois garé au bivouac

WhatsApp Image 2021-01-13 at 18.46.29
Sans oublier Marion et Benoit, les ostéopathes, Damien et Thibault les logisticiens, Will le chef du catering, et tous les mécanos et personnels de Ph Sport, ce qui représente 60 personnes en tout !

 

Un point sur le classement: ils réalisent le 9ème temps à 20min du scratch mais surtout, conforte leur 4ème palce et remonte comem des fusées sur la 3ème marche du podium détenue par un autre équipage français. C’est demain qu’ils peuvent frapper fort !

Capture d’écran 2021-01-13 à 23.18.11

Spéciale 11:  AlUla > Yanbu / Liaison > 134 kmSpéciale > 464 km

Sortie du Bivouac à 10h44 pour le #397 et départ en spéciale à 11h09

8c6f3

Toutes les infos ici

Sources:

Photos: Valentin Sarreaud / PH-Sport

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :