Accéder au contenu principal

Frustrant (Jour 11 / Dakar 2022)

Spéciale 10: Wadi Ad Dawasir > Bisha / Liaison > 759 km – Spéciale > 375 km

C’est une étape de 759 km qui attendait les concurrents qui ont quitté ce matin Wadi Ad-Dawasir. En liaison plein Sud, d’abord en direction de la province de Najran pour rejoindre le départ de la spéciale de 375 km qui serpentait entre les plateaux de Wajid et de Hijaz, avec leurs sommets culminant jusqu’à 1770 mètres d’altitude dans des décors uniques au monde de la Province de l’Aseer et ses pythons rocheux les pieds plantés dans le sable. De quoi venir à bout de certaines mécaniques qui devaient aujourd’hui dépasser les 6500 km de course, et c’est justement ce qu’ont dû se dire Bruno et Valentin:

 » On commence à se dire qu’il faut profiter des quelques rares spéciales qui se sont déroulées sans accroc. Cela n’arrive pas si souvent sur ce genre de course, que l’on soit amateur ou professionnel. Une fois n’est pas coutume on faisait un super début d’étape avec une belle navigation où nous avons dû faire des choix et qui ont payé, puisque nous avons fait les bons. En pointant régulièrement à la porte du Top 20, on savait que le temps serait plutôt bon et qu’on remonterait encore au général. Oui mais sur un Dakar rien n’est écrit à l’avance et les mécaniques souffrent. »

 » A 40km de l’arrivée, les premiers ennuis d’arrivée d’essence apparaissent. On ne sait pas encore trop ce qui s’est passé mais notre assistance penche pour un soucis de « vapor lock ». Du réservoir, à la pompe en passant par tous les flexibles, tout est très chaud et il arrive qu’une importante quantité de vapeur d’essence se forme et soit aspirée par la pompe au lieu du liquide pur. Du coup le moteur tousse et la pompe se désamorce avec des risques de casse. Il existe des systèmes d’évacuation des vapeurs et de protection de la surpression mais parfois ils se bouchent. Nous avons dû patienter 20min, garés, frustrés mais nous avons pu repartir pour terminer. Bien sûr que c’est rageant car on reste des compétiteurs mais notre objectif premier tient toujours, on commence à voir briller la médaille des finishers au loin.  »

Installés en 25ème position, Bruno et Valentin n’ont jamais été aussi proche de réaliser leur but sur ce Dakar. Encore une grosse étape demain et ils devraient pouvoir savourer la 12ème et dernière étape pour le podium final.

Spéciale 11: Bisha > Bisha / Liaison > 501 km – Spéciale > 346 km

Les détails ICI

Sources:

Photos: Valentin Sarreaud

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :