Accéder au contenu principal

La promesse d’un père (Jour 13 / Dakar 2022)

Spéciale 11: Bisha > Jeddah / Liaison > 680 km – Spéciale > 164 km

Les voilà enfin, à cette dernière étape tant espérée. Paradoxal quand on sait qu’au début du rallye personne ne voudrait que cela s’arrête. Mais après tant de kilomètres et de journées loin des siens, la raison reprend le dessus. En apparence on pourrait la prendre pour une étape de parade, une transition vers l’aprés Dakar, mais Valentin sait trop bien que les lois de la course sont toujours bien présentes:

 » En 2021 ils nous étaient arrivés tant de péripéties que je suis resté en vigilance maximale dès le levé. Une liaison interminable pour rejoindre le départ mais un état d’esprit extrêmement détendu. L’objectif c’est la médaille. Nous avons fait tout notre cérémonial habituel pour nous préparer dans une tempête de sable, un avant goût dont on se serait bien passé. Pour dire comme nous étions à notre rythme, nous nous nous sommes fait doubler par un camion, ce qui ne nous ai pas arrivé de toute la course. Encore une fois, on a profité, sans prendre de risque. La navigation était complexe, nous avons passé 160km dans la poussière mais au bout l’arrivée finale. Un soulagement et une vraie victoire. Le retour à Djeddah c’est fait sous la pluie dans notre SSV aussi étanche qu’une passoire mais on a pris ça avec le sourire car nous savions que dès demain, la vie sans la course reprendrait son court. Un magnifique podium sur le récent circuit de F1 de Djeddah, un dernier bivouac pour réorganiser toutes nos affaires et surtout un dernier repas avec toute l’équipe avant de rentrer pour la France. « 

Et ce 3ème Dakar alors ?

 » Je suis heureux et surtout reconnaissant d’avoir pu participer pour la 3ème fois à cette épreuve mythique. Fier aussi de ramener une 2ème médaille à mes filles et ma femme, comme je leurs avais promis. Je vis cette passion avant tout pour moi mais c’est tellement plus fort de la partager, d’une manière ou d’une autre. Heureux du binôme que nous avons formé avec Bruno que je ne connaissais pas avant cette longue aventure. C’est toujours un pari de s’associer sur une simple intuition, un bouche à oreille mais c’est fort quand cela fonctionne. Jamais d’énervement ou de tension, un respect mutuel et un plaisir quotidien. J’ai très certainement gagné un ami. Heureux de cette belle équipe d’Ydéo Compétition qui participait à son premier Dakar. Les personnes qui la compose ont tous apporté leurs expériences et nous réalisons un sans faute au niveau des arrivées. A titre personnel, je suis satisfait de ma prestation même si évidemment j’aurais pu faire encore mieux mais je suis capable de connaitre mes points forts et mes points faibles. J’ai pris du plaisir en navigation, lorsqu’on a claqué des waypoints délicats ou qu’on débusqué des chemins à peine visibles. Je sais ce que je dois travailler en priorité pour gagner en efficacité mais avec un seul rally-raid dans l’année, difficile de le mettre en pratique. J’espère dans le futur pouvoir me battre aux avants-postes et jouer aussi la carte de la performance. Enfin un grand merci à Jean Seb’ qui aurait dû se joindre à nous et qui a fait un travail titanesque depuis la France et a été d’une grande aide dans les moments compliqués « 

Toute l’équipe Ydéo Compétition, Bruno, Valentin et World Rally Stories s’associent à la douleur de l’équipe PH Sport de Bernard Piallat dans les moments difficiles qu’ils vont devoir affronter. Le décés de ce jeune mécanicien passionné est une tragédie et personne ne devrait payer le prix fort en vivant sa passion. A sa famille, ses parents, ses amis, ses camarades, à Maxime Frère dit « Le St Bernard » qui fut le chef mécano de Valentin en 2021, à tous nous vous présentons nos plus sincères condoléances.

Sources:

Photos: Valentin Sarreaud

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :