Accéder au contenu principal

Rassurés et bien placés (Jour 1 / Dakar 2023)

Après un prologue de mise en bouche la veille, cette première véritable étape du Dakar 2023 lance une nouvelle année et une nouvelle édition. Cette boucle autour de « Sea Camp » de 367km n’était pas annoncée comme difficile, mais il faut croire qu’il y avait un fossé entre la théorie et la réalité.

Un des objectifs partiellement avoué de Valentin était avant tout de se rassurer et de rentrer dans sa course:  » C’est la première fois que je vais copiloter quelqu’un de la trempe de Christian. Avec son expérience et son palmarès, sans parler de la qualité de notre matériel et de notre équipe, je sais que je vais devoir également élever mon niveau pour que nous attenions nos objectifs. Etre capable de prendre les bonnes décisions en un temps minimal car à ces vitesses, l’hésitation ne pardonnera pas. Je me sens malgré tout prêt pour ce défi avec déjà 3 Dakar dans le rétroviseur et entouré de personnes habitués à jouer les premiers rôles. Vivement le départ de cette première étape. »

Partis ce matin en 28ème position, le nouveau duo passe au travers des embûches, à bonne vitesse et entame parfaitement cette première semaine 2023:  » C’était une très belle étape, variée, sur tous types de terrains, une belle entrée en matière. Tout n’a pas été parfait bien sûr mais nous n’avons pas fait de grosses erreurs, pas de crevaisons et nous n’avons pas loupé de Waypoint. Etonnement, beaucoup d’autres concurrents sont rentrés au bivouac avec une ou plusieurs crevaisons, des pénalités et pas mal de jardinage. Pour une étape annonçait comme sans difficulté, il ne fallait pas se déconcentrer. Personnellement, je suis satisfait d’avoir pris ce nouveau rythme et d’avoir accompagné Christian à la hauteur de nos ambitions. C’était important pour moi de valider cette étape pour partir confiant sur le reste du rallye. Je sais où je peux encore m’améliorer et je suis motivé pour le faire. »

Arrivés en 19ème position, Christian et Valentin font mieux que s’échauffer et attrapent déjà le bon wagon mais ils peuvent légitimement nourrir quelques regrets:  » On est partis peut être un peu trop prudemment en début d’étape dans les parties très caillouteuse pour éviter toute crevaison. On se fait d’ailleurs dépasser par Khalid Al-Qassimi au km60. Mais ce qui nous fait vraiment perdre du temps c’est d’avoir subi pendant 50km dans la poussière du chinois #233 Zhang Guoyu avec impossibilité de dépasser. Forcément frustrant mais on conserve l’essentiel. »

Demain, la caravane quitte Sea Camp où ils étaient installés depuis mercredi pour Alula, classée au patrimoine de l’Unesco.

Sources:

Photos: Martin Macík / MM Photography

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :