Accéder au contenu principal

Toujours en embuscade (Jour 4 / Dakar 2023)

Le vent a balayé la tempête qui s’est abattue sur la région de Ha’il hier. C’est donc dans la fraicheur et sur un terrain redessiné par les orages que les concurrents se sont élancés ce matin. Tracé dans des canyons et sur des hauts plateaux jonchés d’herbe à chameau et de dunes immenses, le profil ne descend jamais sous les 800 mètres et culmine même à près de 1300 mètres d’altitude.

L’objectif comme depusi le départ pour le duo Christian Lavieille et Valentin Sarreaud est toujours de faire une course intelligente pour se placer aux avant-poste, alors que les favoris sont obligés de rouler sur un très gros rythme pour faire des écarts, au risque de perdre quelques plumes en route:  » Mon état de santé n’a pas davantage empiré et ce fut un tout petit peu moins pénalisant aujourd’hui. Mais si j’écoutais les médecins je devrais être au repos et non dans un baquet de course ! Une belle étape aujourd’hui dans ces canyons mais en majorité sur du sable. Les passages dans les dunes reste vraiment des moments forts et des incontournables dans un Dakar. Nous nous sommes fait secouer pendant 400km dans ces herbes à chameau, un vrai tour de lessiveuse. La voiture et l’équipe sont en forme alors on en profite. »

L’équipae #218 réalise un magnifique 12ème temps sur une spéciale finalement moins dévastatrice que les précédentes, ce qui prouve leur compétitivité au milieu d’un plateau très relevé:  » La régularité et un rythme soutenu mais maitrisé nous permettent d’être 11ème au général ce soir, ce qui est très satisfaisant. On a tout de même eu une petite frayeur lorsqu’après 100km, nous avions déjà consommé 100L de carburant. Nous avons du passer sur une cartographie moteur plus économique et adapter notre rythme pour ne pas tomber en panne sèche. Ces sections dans ce sable très fin semblable à de la farine est trés demandant pour le moteur et donc la consomamtion. Un avertissement à prendre en compte pour la suite qu’il ne faudra pas jouer avec les consommatiosn d’essence. « 

Pour la 5ème étape, les concurrents effectuerons encore une boucle autour de Ha’il avec 373km de secteurs chronométrés et 270km de liaison.

Sources:

Photos: Martin Macík / MM Photography

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :