Accéder au contenu principal

Jour 6 (Monte Carlo 2021)

03h40. La nuit fut plutôt agitée, entre le vent qui continuait de souffler et le fait de savoir notre équipe au parc en train de constater les dégâts. Le message groupé à 23h58 pour dire qu’ils rentraient enfin à l’hôtel laissait deviner leur état de fatigue ce matin en arrivant au parc. Nous parvenons à glâner quelques infos sur l’état des routes et sans hésitations, c’est avec des chaines que nous partons ! Heureusement, les Michelin sont suffisaments efficaces pour ne pas en arriver là.

IMG_4283

05h52. Nous arrivons au départ de l’ES9 La Bréole. Difficile de croire qu’il reste encore toute cette glace lorsque vous arrivez par une roue sèche et immaculée. En tant normal, nous profiterions de ces quelques minutes de rab pour discuter au tour de la voiture mais là il fait nuit, bien trop froid, et le masque ne suffit pas à nous réchauffer. Rapidement, après 1,5km exactement, la glace refait surface et commence un jeu de funambule sans filet. On roule à vue, chaque virage pouvant déceler un piège et notre rythme, parfaitement adapté à notre rôle et aux conditions précaires, et en revanche un peu trop lent à notre goût avec seulement 10min de marge. J’annonce à Florian le départ de la première voiture alors qu’il nous reste 8km à parcourir. Ca passera. Sauf qu’à 3km du but, derrière un ciel, une patinoire façon hockey sur glace, nous attendait. Typiquement le genre de surprise auquel nous devons nous préparer. Nous franchirons la ligne largement dans les temps mais pour la suivante, nosu prendrons notre marge supplémentaire.

IMG_4284

9h58. Retour à l’assistance. Après une 10ème spéciale entiérement enneigée dans un décor grandiose, nous profitons de l’heure de coupure pour revoir le setup et tester encore des paramètres pour faible grip, voir grip inexistant. Sur la ligne du dernier chrono de l’étape, la température est largement remonté, le ciel est bleu et la route redevient accueillante. Cette fois, on reprend du plaisir à rouler en même temps que de la sécurité et nous clôturons ce samedi de façon positive. C’est finalement les 6km en liaison parcourus dans de la soupe et du verglas qui fut le plus difficile à négocier. Un arrêt express avant d’arriver à Digne pour poser devant la concession Renault du couple Benedetto que nous côtoyons sur les rallyes de la région depuis nos débuts avec Florian et nous revoici en route.

IMG_4285

14h38. Avec 30 minutes d’avance, nous garons enfin la Clio Rally4 sur le podium de Monaco. Alors que l’on prévoyait de pouvoir enfin manger en équipe, les mesures de la principauté nous permettent au mieux de manger dans la chambre d’hôtel. ce sera donc plateau / caméras embarquées après la mise au propre de mes dernières pages. Le réveil est programmé pour 5h10, une vraie grasse matinée en comparaison aux précédents jours.

IMG_4286

IMG_4288

Sources:

Communiqué de presse: Renault Sport Racing

Photos: Victor Bellotto

hiringa25 Tout afficher

C’est en feuilletant un vieux magazine de l’année 1994, que mon attrait pour le rallye a commencé. Il aura pourtant fallu attendre le Monte Carlo 2000 pour que j’aperçoive en vrai ces autos et ces pilotes qui me faisaient tant rêver. Depuis, cette discipline hors normes à guider ma vie, sous différentes formes, et j’ai désormais la chance d’y travailler au quotidien comme coordinateur sportif et copilote.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :